La Sophrologie

Ses racines grecques montrent la richesse d’application de cette méthode. En effet, la Sophrologie est à la fois une science, un art de vivre et une philosophie.

Elle redonne équilibre et confiance à l’Être Humain, grâce à des techniques simples qui permettent d’unir le corps et l’esprit, la personne et son existence.

La Sophrologie, une ouverture vers une connaissance plus profonde de la conscience et de son énergie unifiante qui aide au développement de toutes les capacités et valeurs humaines. Elle entraîne la prise de conscience du schéma corporel, la positivité, la relation aux autres. C’est une science humaine basée sur la phénoménologie existentielle. Elle a une approche holistique de la médecine, de la santé et de la vie.

Ses applications :

  • Dans le secteur de la santé, de la médecine :
    • La prophylaxie
    • La médecine psychosomatique
    • La psychothérapie
    • La préparation à l’accouchement
    • La préparation à la chirurgie
    • L’accompagnement des mourants
    • La dentisterie
    • La rééducation en physiothérapie, logopédie et ergothérapie
  • Dans le secteur de l’éducation et de la pédagogie :
    • La préparation à la réussite scolaire
    • L’amélioration de la concentration
    • La maîtrise du stress sous toutes ses formes
    • La prévention des dépendances (tabac, alcool, drogue…)
    • La violence à l’école

La pratique de la Sophrologie nous rend plus libre en nous permettant d’agir plutôt que de réagir, de ressentir et de dégager une présence plus harmonieuse.

Il s’agit d’une pratique régulière, une hygiène de vie, un nettoyage régulier de nos émotions.

L’exercice psychocorporel a un effet de vitalisation qui redonne une énergie positive pour nos projets.

C’est un outil précieux pour le maintien de la santé, et la prévention des maladies psychosomatiques.

La sophrologie repose sur une interaction entre le sophrologue et le pratiquant, créée par le dialogue.
Le processus comporte quatre phases :

  • La rencontre avec le sophrologue,
  • Le travail avec les techniques de sophrologie,
  • L’intégration des séances,
  • La pratique de certains exercices dans sa vie quotidienne.

La sophrologie mise sur l’expérience positive. Le changement est possible lorsque le pratiquant prend conscience qu’il peut agir et faire bouger les choses positivement. C’est ainsi qu’il va pouvoir progresser.

La Sophrologie est un humanisme, elle peut être pratiquée par tous et pour tous. Elle peut être utilisée dans tous les secteurs de la vie : au travail, dans la pédagogie, la santé, dans le sport ou tout simplement dans la vie quotidienne avec ses proches pour une meilleure harmonie familiale et sociale.

Elle est utile dans les situations de stress ou de conflit, aussi pour améliorer la performance et la créativité.
En résumé elle permet d’apprendre à changer son état d’esprit et son attitude pour vivre mieux.

Pratique de la sophrologie

La sophrologie peut être pratiquée en séance individuelle ou collective :

  1. les séances individuelles permettent de répondre de façon personnalisée à l’attente de la personne, d’établir un véritable suivi de sa démarche et de répondre à des contraintes pratiques ou individuelles. Il est possible de démarrer en individuel puis lorsque la problématique évolue a été résolu, la personne peut poursuivre son entraînement en séance collective.
  2. les séances collectives rassemblent un groupe de personnes (environ 10 maximum). Ces séances, d’une heure, peuvent être de la découverte ou peuvent également être centrées sur un thème bien précis comme la gestion du stress, la confiance en soi, la motivation… Pratiquer au sein d’un groupe, c’est avoir la possibilité de s’entraîner régulièrement, d’échanger et de rencontrer d’autres personnes. Les séances en groupe sont moins onéreuses et donc parfois plus accessibles.

Qu’elles soient individuelles ou collectives, les séances de sophrologie se déroulent de la même façon. Elles sont découpées en trois temps :

Elles débutent toujours par un temps d’accueil et d’échange avec le sophrologue. Cette étape permet d’exprimer ses besoins, ses envies, mais également de faire connaître au sophrologue son état général qu’il soit physique ou émotionnel.

Cet échange est suivi par l’enchaînement d’exercices de sophrologie, à savoir les relaxations dynamiques (stimulations corporelles associées à la respiration) ou des petites techniques plus spécifiques à la demande de la personne (visant plus particulièrement à travailler la temporalité présent, futur puis passé).

Enfin, la séance se termine à nouveau sur un temps d’échange qui permet cette fois d’exprimer au sophrologue les ressentis vécus au cours de la séance. Lors des séances collectives, les temps d’échanges sont proposés sur la base du volontariat, il n’est donc pas obligatoire de s’exprimer si l’on n’en ressent pas le besoin ou l’envie.

Au cours de la séance une alliance sophronique se crée entre le sophrologue et le pratiquant. Le sophrologue oriente et guide la séance sans influencer le ressenti de la personne, sans jugement, sans évaluation ni interprétation. Ceci est important afin que le pratiquant puisse garder un espace de liberté nécessaire à la progression de la méthode.

Sophrologie et enfance

Une séance de sophrologie pour juniors en groupe (voire individuelle), se déroule dans une ambiance de joie, d’humour et d’épanouissement, favorable à une rencontre vraie, authentique. C’est une manière harmonieuse et ludique de se développer, de mieux communiquer et d’aborder de façon positive les situations liées à son environnement grâce à une meilleure gestion du stress.

A travers le jeu, l’enfant fait appel à sa capacité de vivre le plaisir, la surprise, la spontanéité qui existe chez lui de manière naturelle. Il va « jouer » avec sa respiration, la développer. Il sera amené à se détendre, se calmer et aussi à maîtriser sa contraction. La prise de conscience de son schéma corporel devient la base de sa confiance en lui. Cette nouvelle corporalité (éprouvée) lui amène détente, calme intérieur et transforme son attitude face à lui-même et son environnement (familial, scolaire, social).

En dévoilant les éléments positifs de sa vie, en l’aidant à les réactiver, on suscite chez l’enfant la possibilité de retrouver ou renforcer son dynamisme, son désir de grandir.

Que souhaiter à l’Enfant, cet Homme en devenir ?

Une vie riche d’expériences porteuses de sens, grâce à une bonne relation à Lui-même, à l’Autre, à son environnement.

L’énergie et la capacité d’aborder les difficultés de la vie.

La confiance en l’Etre qu’il est, habité de multiples possibles.

Une Harmonie du corps et de l’esprit renouvelée au quotidien.

Et de contacter en lui les sentiments de joie et d’amour qui éclairent l’existence.

Le Sophrologue

Le sophrologue est un professionnel de la relation d’aide. Il utilise la sophrologie comme méthode d’accompagnement ou comme technique thérapeutique. Il réalise des séances individuelles ou collectives, qui sont composées de temps d’échange et de pratique d’exercices de sophrologie. Cet accompagnement vise à améliorer le bien-être, le potentiel ou la qualité de vie des personnes suivies.

Le sophrologue travaille avec un souci d’orienter le pratiquant sur les solutions afin que celui ci retrouve son propre potentiel jusqu’à parvenir au changement désiré.

Le sophrologue répond à un code de déontologie qui définit son périmètre d’intervention et les limites de sa pratique. Il respecte aussi ses limites personnelles.

Il ne pose pas de diagnostic médical et ne fait pas de promesse de guérison. Il est tenu au secret professionnel.

Quels critères privilégier pour choisir ?

Le sophrologue doit avoir une formation suffisante qui lui permette d’être reconnu par les assurances complémentaires. Ensuite, il se doit de suivre une formation continue afin de développer la qualité de son travail en permanence et de se perfectionner.